anagramme


anagramme

anagramme [ anagram ] n. f.
• 1571; du gr. anagrammatismos, d'apr. monogramme
Mot obtenu par transposition des lettres d'un autre mot (ex. Marie — aimer). Faire une anagramme. Adj. ANAGRAMMATIQUE , 1823 .

anagramme nom féminin (grec anagramma, renversement de lettres) Mot formé en changeant de place les lettres d'un autre mot. (Une anagramme de gare est rage.) ● anagramme (difficultés) nom féminin (grec anagramma, renversement de lettres) Orthographe Avec deux m comme tous les mots en -gramme (programme, télégramme, etc.). Remarque Cet élément -gramme représente le grec gramma qui signifie « lettre, écriture ». Genre Féminin : une anagramme, comme une épigramme.

anagramme
n. f. Mot obtenu par transposition des lettres d'un autre mot (ex.: chien, niche, chine). Alcofribas Nasier, pseudonyme de François Rabelais, est une anagramme.

⇒ANAGRAMME, subst. fém.
Interversion des lettres qui composent un mot (ou plus rarement un syntagme ou une phrase) de manière à faire un autre mot (ou un autre syntagme ou une autre phrase) :
1. ... à la même époque, Nicolas de Montreux, autrement dit par anagramme Ollenix du Mont-Sacré...
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Tableau hist. et crit. de la poésie française et du théâtre français au XVIe siècle, 1828, p. 242.
P. ext. Le résultat de cette opération :
2. Grâce à des charades, énigmes, anagrammes, logogriphes et autres jeux de construction ou de divination, nous étions, en dépit des fortes boues, arrivés aux tranchées avant de nous en être aperçus.
H.-F. AMIEL, Journal intime, 18 janv. 1866, pp. 74-75.
3. Les anagrammes remontent à la plus haute antiquité. Leur origine ésotérique ne fait aucun doute : les anagrammes cabalistiques se retrouvent dans certains rites des Mystères antiques et des initiations modernes. Toutefois, l'anagramme fut désacralisé déjà par les poètes grecs, par Lycophron notamment. Jean Daurat, qui joua un rôle si important dans la création de la Pléiade, fut un des premiers à la remettre en faveur. La mode des anagrammes subsistait encore au XVIIe siècle. On connaît celui que François Rabelais forma sur son nom (Alcofribas Nasier), et que Calvin (Calvinus) fit sur le sien (Alcuinus).
ALLEAU 1964.
Prononc. :[]. Enq. ://.
Étymol. ET HIST. — 1571 « mot (ou phrase) formé par la transposition des lettres d'un autre mot (ou phrase) » (BELLEAU ds Amours de Ronsard, 342 ds Rom. Forsch., t. 32, p. 9 : Il [Ronsard] se joue sur l'anagramme [1560. 1567 : anagrammatisme] du nom de Marie).
Empr. à un gr. que l'on peut déduire du gr. , IIe s. « anagramme » d'où dès 1549 anagrammatisme « id. » (DU BELLAY, Deffence, II, 8 ds HUG.).
STAT. — Fréq. abs. litt. :20.
BBG. — ALLEAU 1964. — BACH.-DEZ. 1882. — BÉNAC Dissert. 1949. — BOUILLET 1859. — COLIN 1971. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 44. — DLF. 16e. — FÉR. 1768. — GALL. 1955, p. 314, 502. — HANSE 1949. — LAV. Diffic. 1846. — PRÉV. 1755. — THOMAS 1956.

anagramme [anagʀam] n. f.
ÉTYM. 1571; var. anagrammatisme, XVIe; du grec anagrammatismos, d'après monogramme.
Mot obtenu par transposition des lettres d'un autre mot (ex. : Marie — aimer). || Faire une anagramme. || L'anagramme de son nom. || Avida Dollars est l'anagramme (fourni par A. Breton) de Salvador Dali.
DÉR. Anagrammatique, anagrammer. — V. Anagrammatiser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anagramme — ANAGRAMME. s. f. Arrangement des lettres d un mot, disposées de telle sorte, qu elles font un autre mot et un autre sens. Faire une Anagramme. Cette anagramme est heureuse. L Anagramme n est parfaite que quand on ne change aucune lettre du mot… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • anagrammé — anagrammé, ée (entrée créée par le supplément) (a na gra mmé, mmée) adj. Qui a été l objet d un anagramme. •   ...un sonnet acrostiche, Anagrammé par l hémistiche, SAINT AMANT le Poëte crotté …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • anagramme — ANAGRAMME. s. f. Arangement des lettres du nom d une personne ensorte qu elles fassent un autre sens. Faire une anagramme. cette anagramme est heureuse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Anagramme — L’anagramme (substantif féminin), du grec ανά, « en arrière », et γράμμα, « lettre », anagramma : renversement de lettres , est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d un mot… …   Wikipédia en Français

  • anagramme — (a na gra m ) s. f. Transposition de lettres, qui d un mot ou d une phrase fait un autre mot ou une autre phrase. Les mots nacre, rance et ancre sont des anagrammes les uns des autres. •   J aimerais mieux tirer l oison, Et même tirer à la rame,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ANAGRAMME — s. f. Transposition et nouvel arrangement des lettres qui composent un mot, un nom, disposées de telle sorte, qu elles forment un ou plusieurs autres mots ayant un autre sens. Faire une anagramme. Les mots écran, nacre, rance, et crâne, sont des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ANAGRAMME — n. f. Transposition des lettres qui composent un mot, un nom, disposées de telle sorte qu’elles forment un ou plusieurs autres mots ayant un autre sens. Faire une anagramme. Les mots Roma, amor; rance, ancre, etc., sont des anagrammes les uns des …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • anagramme —  Un anagramme est un mot obtenu par la transposition de l ordre des lettres d un autre mot.  Ex.: blues bleus …   Glossaire de linguistique computationnelle

  • Anagramme (Jeu) — Anagramme jeu de société {{{licence}}} …   Wikipédia en Français

  • Anagramme (jeu) — Anagramme jeu de société {{{licence}}} Auteur Pascal Thoniel Illustrateur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.